Chimères d'une fée

Toutes mes petites poésies, mes écrits, et aussi quelques bribes de ma vie

29 septembre 2006

Au trio

Il arrive qu'un individu devienne le centre de votre viesans que vous ne soyez lié à lui ni par le sang ni par l'amour, mais simplement parce qu'il vous tient la main, vous aide à marcher sur le fil de l'espoir. Ami ! Frénétiquement. Auteur : inconnuNathan, Mona, Merci
Posté par Satinette à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 septembre 2006

Hallelujah

Maybe there's a God above And all I ever learned from love Was how to shoot at someone who outdrew you And it's not a cry you can hear at night It's not somebody who's seen the light It's a cold and it's a broken Hallelujah Hallelujah, Hallelujah, Hallelujah, Hallelujah
Posté par Satinette à 22:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 septembre 2006

Our Song

Never knew I could feel like thisLike I've never seen the sky beforeI want to vanish inside your kissEvery day I'm loving you more and moreListen to my heart, can you hear it singsTelling me to give you everythingSeasons may change, winter to springBut I love you until the end of timeCome what mayCome what mayI will love you until my dying daySuddenly the world seems such a perfect placeSuddenly it moves with such a perfect graceSuddenly my life doesn't seem such a wasteIt all revolves around youAnd there's no mountain too highNo... [Lire la suite]
Posté par Satinette à 13:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 septembre 2006

Filigrane

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ Depuis toujours j'exprime mes sentiments en filigrane, pour que les autres les attrapent il leur faut encore les décrypter. Peut être que de poster mes sentiments du moment, sans honte, me permettrait d'aller mieux...Tout va bien, je réalise le voeu que j'avais le plus cher, je suis enfin avec mon amie la plus précieuse. Mais mon autre âme soeur me manque affreusement. Je sens que je m'éloigne volontairement. Je dois me poser les questions maintenant : Pourquoi? Pourquoi... [Lire la suite]
Posté par Satinette à 14:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 septembre 2006

Beauté

¤ Les roses ¤¤ Ne savent pas, elles, ¤¤ Qu'elles se fâneront. ¤
Posté par Satinette à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 septembre 2006

Pour moi~Pour toi

La lune brille pour toi Ferme les yeuxEt laisses les étoilesS'accrocher à tes doigtsComme des papillons, mon amourLa nuit est belleApproches-toi de moiOuvres tes ailesLa lune est telle un angeVeille sur toiSi tu as peur d'apprendre à volerLes battements de mon coeurDisent je suis tout prèsJ'ai demandé un ciel parfaitPour que tu puisses enfin rêverFermes les yeuxLa nuit sera ton amieSens comme le ventCaresse ton visageGageons que le tempsNe soit juste qu'un mirageLa nuit est belleApproches-toi de moiOn ne voit plus qu'elleLa lune,... [Lire la suite]
Posté par Satinette à 11:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 septembre 2006

Notes dans un carnet~J'aurais voulu

J'aurais voulu être le reflet du soleil dans une goutte d'eau, le murmure du vent sur la peau,l'écume de la vague couleur sépia,tout ce qui embellit la vie et la rend agréable.Mais je ne suis rien,et j'aspire à ne pas être.J'écoute,j'observeje ressens,mais ne transmet pas.Car je n'ai pas de coeur.A qui me dit "je t'aime"j'ai tant de peine à le croire.Juste partir,ne plus être,excepté froideur cadavérique.Belle dans mes idéaux,sublime dans mon âme.Juste purej'aurais voulu.
Posté par Satinette à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2006

Moulin Rouge

"The Greatest thing, you'll ever learn, is just to love and be loved in return"...Un film magnifique, une sublime histoire d'amour entre une courtisane du Moulin Rouge, Satine, "le Diamant étincelant" qui ne peut aimer, et un poète sans le sous, Christian, dont les idéaux se résument en quelques mots de la Révolution bohème de cette année 1900 : "Liberté,Beauté, Vérité, Amour"Bientot elle découvrira l'amour grâce à lui, mais leur amour sera parcouru d'obstacles, tel Le Duc, qui ne désire que de... [Lire la suite]
Posté par Satinette à 04:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 août 2006

On ne peut me connaitre

On ne peut me connaître Mieux que tu me connais Tes yeux dans lesquels nous dormons Tous les deux Ont fait à mes lumières d'homme Un sort meilleur qu'aux nuits du monde Tes yeux dans lesquels je voyage Ont donné aux gestes des routes Un sens détaché de la terre Dans tes yeux ceux qui nous révèlent Notre solitude infinie Ne sont plus ce qu' ils croyaient être On ne peut te connaître Mieux que je te connais. Paul Eluard           ... [Lire la suite]
Posté par Satinette à 23:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2006

L'Adieu

J'ai ceuilli ce brin de bruyèreL'Automne est mort souviens t'enNous ne nous verrons plus sur terreOdeur du brin de bruyèreEt souviens toi que je t'attends Apollinaire
Posté par Satinette à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]